Qu’est-ce que la vente par géolocalisation dans le domaine de l’e-commerce?

Demandez une démo

La géolocalisation dans le domaine de l’e-commerce est une des techniques à plus fort potentiel de vente pour les retailers. Alors qu’aujourd’hui les consommateurs utilisent de manière habituelle des dispositifs mobiles comme les smartphones pour effectuer leurs achats, il est important de saisir l’opportunité de leur offrir des produits, des promotions et des prix personnalisés en fonction de leur situation géographique.

Mais commençons par le début. Comment fonctionne la vente par géolocalisation?

L’idée de base est simple: grâce aux systèmes déjà intégrés à tous les dispositifs électroniques utilisés actuellement, las enseignes online sont capables d’identifier le lieu depuis lequel l’achat ou la consultation sont réalisés et d’afficher les meilleurs résultats correspondant à la recherche de l’utilisateur. Plus tard, à l’aide de l’ensemble des données recueillies, la technologie permettra de détecter des tendances par zone, étudier les paramètres d’achat et enfin, définir une stratégie de prix localisés satisfaisante pour le public d’un lieu en particulier.

Dans le cadre d’un e-commerce, la géolocalisation peut être employée de trois manières différentes pour booster les ventes:

  • Comme élément permettant l’ajustement de la stratégie de prix localisés.
  • Comme argument publicitaire pour promouvoir des offres par zone.
  • Comme mesure de l’intérêt par zone pour des produits déterminés.

Pour les commerces en ligne, la géolocalisation est aujourd’hui, sans aucun doute, un aspect clé à développer, y compris dans le but d’offrir une meilleure expérience utilisateur.

Un géant comme Inditex propose déjà aux utilisateurs le choix d’une région dès l’accès à la page web de ses différentes marques afin de pouvoir adapter les résultats du catalogue pendant la navigation, selon la localisation. Ainsi par exemple, le client potentiel pourra vérifier dans quel magasin physique il est possible de voir le produit réel, ou même connaître les points de collecte de ses commandes dans sa zone.

Il est inutile de mentionner le cas d’Amazon, qui évidemment fait varier les prix des produits et les frais d’envoi en fonction de la position géographique de l’acheteur.

Par ailleurs, il faut prévoir l’impact que le développement technologique de ce système peut avoir sur un e-commerce. Pour résumer brièvement, on peut envisager trois axes:

  1. Le système de géolocalisation lui-même pour identifier l’adresse IP ou le dispositif de l’utilisateur.  
  2. La technologie d’intelligence artificielle ou de machine learning capable de proposer les offres personnalisées aux utilisateurs sélectionnés par zone.
  3. Le logiciel ou l’outil de tarification dynamique qui permettra à l’e-commerce d’adapter ses prix en fonction de la position géographique de ses clients.

Connaître parfaitement sa cible comme moyen d’augmenter ses ventes

Un des principaux avantages d’activer les possibilités de géolocalisation dans le cadre d’un e-commerce est la connaissance détaillée du public cible que l’on peut atteindre. On sait que tendre vers la personnalisation extrême permet un meilleur ratio de vente, et par conséquent, savoir quels clients potentiels partagent une caractéristique aussi commune que leur situation géographique est un élément déterminant pour améliorer la pénétration d’une marque et la fidélisation de ses usagers dans une région donnée.

Cependant, face à une telle affirmation, on pourra aussi rencontrer des personnes sceptiques qui y opposeront les réticences des consommateurs concernant la vulnération de leur vie privée.  Tous les systèmes de géolocalisation pour e-commerce ont besoin d’accéder aux données des utilisateurs pour être opérationnels. Dans certains cas, dans les versions webs, l’utilisateur doit indiquer sa position (bien souvent le navigateur même peut le faire); dans d’autres cas, lorsqu’il se sert d’une application mobile, c’est l’utilisateur qui devra accorder l’autorisation expresse de ‘lire’ sa position géographique par le biais des paramètres de son compte.

Qu’arriverait-il si, subitement, les consommateurs ne souhaitaient plus obtenir d’ informations personnalisées de ce type? Là se trouve peut-être précisément le défi pour les futurs marketeurs et directeurs des ventes: créer une valeur ajoutée suffisamment importante pour que le consommateur décide de lui-même de livrer ses données. En fin de compte, la probabilité pour que ce soit cela qui arrive est élevée, étant donné que dans un contexte de saturation comme celui de la vente en ligne, les facteurs accessibilité et temps d’achat seront déterminants.

Demandez une démo

Comparateur de prix de la concurrence 24/7 pour retailers et fabricants