Comment évoluent les ventes multi-appareils en e-commerce?

Demandez une démo

La vente online occupe déjà une place importante parmi les achats que nous réalisons au quotidien, c’est un fait indiscutable. E-commerces, marketplaces et marques vendant directement sur internet redoublent d’efforts pour renforcer ce canal de ventes, décisif pour permettre d’anticiper les habitudes d’achat des consommateurs dans un futur très proche.

À cet ensemble d’achats il faut ajouter le reste des facteurs qui interviennent dans le fonctionnement des magasins en ligne et autres e-commerces. Le dispositif de vente en lui-même joue un rôle fondamental quand il s’agit de concevoir un design responsive, attractif pour l’utilisateur, et mettre en avant les promotions.

La réali des e-commerces aujourd’hui est multi-appareil et au moment de planifier les ventes et les stratégies il sera nécessaire de tenir compte de tous les aspects que cela implique. D’après plusieurs études, il existe des données révélatrices concernant le mode multi-appareil dans la vente en ligne.

Par exemple, les achats par mobiles représentent quasiment la moitié des achats réalisés en ligne, bien plus que la limite prévue par l’étude Ditrendia de 2017. Selon cette même étude, à l’époque 10% des acheteurs se servaient déjà de trois appareils pour effectuer leurs achats (smartphone, tablette et PC).

En Espagne, le taux de pénétration du smartphone frôle les 95%, un des plus élevés du monde, avec plus d’un téléphone par adulte, et 85% reconnaissent utiliser plusieurs appareils pour effectuer leurs achats (même si c’est de manière unique à chaque fois). L’année n’est pas terminée, mais le chiffre concernant les achats multiappareils est de 75% au moins pour le mobile, selon l’étude annuelle de IAB Spain.

D’où vient le besoin d’utiliser plusieurs appareils?

D’après le rapport Google sur les micromoments par lesquels passent les consommateurs numériques, lorsque les utilisateurs se servent de leur smartphone pour effectuer une recherche, ils sont 51% plus susceptibles de réaliser un achat. C’est une donnée a priori trop significative pour être ignorée, mais il faut en plus envisager les trois scénarios dans lesquels le multi-appareil peut intervenir comme facteur décisif:

  1. Le téléphone mobile comme outil d’achat direct.

  2. Le téléphone mobile comme première étape avant la finalisation de l’achat depuis un PC.

  3. La consultation en ligne depuis l’un de ces deux appareils avant d’effectuer l’achat en magasin physique.

Toutes ces possibilités se combinent avec un usage toujours plus fréquent de dispositifs mobiles, dont les possibilités de recherche instantanée – qui n’a pas son téléphone sur lui en permanence? - sont en compétition avec l’aspect statique d’un ordinateur classique.

Les opinions des autres utilisateurs, les critiques, alternatives à l’achat, comparaisons de prix online et recherches de caractéristiques sont les consultations les plus fréquentes reliées aux achats multiappareils initiés depuis un téléphone mobile.

Comment tirer parti du mode multi-appareil

L’utilisation de dispositifs multiples pour la consultation d’information commerciale et la réalisation d’achats offre un avantage pour les e-commerces: la traçabilité de l’utilisateur. Maintenant que nous sommes de plus en plus connectés, nous utilisons des applications pour tout, et de plus, elles se connectent entre elles. Pour les marketeurs, suivis de près par les experts en nouvelles techniques comme le big data, cela ressemble à la découverte de la pierre philosophale.

Grâce à cette avancée technologique, il est possible de préciser les centres d’intérêts de l’utilisateur en fonction de ses recherches, des sites visités (online et physiques, grâce à la géolocalisation) et même des profils qu’il suit sur les réseaux sociaux.

Avec la montée en puissance de l’usage de multiples appareils, cette capacité d’obtenir et gérer des données est en plein essor. La connexion devient plus complète, durable et surtout personnalisée. Des achats qui sont initiés depuis un téléphone et finalisés depuis un ordinateur, des paniers abandonnés et repris par le biais d’un e-mail...Les options sont infinies, et il est nécessaire de rechercher les structures et motifs récurrents permettant de mieux les comprendre, afin de proposer de manière toujours plus exacte le produit recherché au moment le plus favorable à l’achat.


Angela de la Vieja
Content Manager
Demandez une démo

Comparateur de prix de la concurrence 24/7 pour retailers et fabricants