De quelle manière la guerre des prix affecte le panier d’achat

Demandez une démo

La mise en œuvre de stratégies de pricing (tarification) joue également un rôle dans les produits de supermarché. De fait, la guerre pour obtenir les meilleurs prix est encore plus rude que dans d’autres secteurs à cause de la concentration élevée de produits comestibles de différentes marques et ayant des caractéristiques très proches. L’apparition de nouvelles marques ou de nouveaux modèles commerciaux peut être une menace pour les retailers (détaillants) du secteur qui devront réduire leurs marges bénéficiaires et chercher des moyens pour conserver leur part de marché. Quelles sont les autres conséquences que peuvent subir les entreprises de produits de base ?

Une guerre des prix a comme premier effet de provoquer la baisse continue de ceux-ci, soit naturellement dans les produits stratégiques, soit par le biais de promotions. Certains supermarchés en ligne ou physiques, pour combattre ceux qui prétendent « pratiquer les prix les plus bas… », choisissent de lancer des offres agressives qui attirent l’attention de clients potentiels, au risque de réduire leurs bénéfices. Afin de compenser cette baisse, certains commerces augmentent discrètement d’autres prix, notamment ceux des fruits, des légumes et des produits frais. Cette stratégie peut entrainer le mécontentement et la perte de consommateurs informés. Pour cette raison, chaque décision de repricing (modification de prix) doit être bien établie sur la base d’études de marché et de la concurrence.

Les marques peuvent perdre leur valeur

Ce sont les marques qui misent le plus sur l’innovation et la croissance, qui seront le plus touchées par cette guerre des prix. Si elles décident d’entrer dans le jeu, il se peut qu’elles baissent tellement leurs prix qu’elles en perdent leur valeur ajoutée et leur valeur différentielle pour les acheteurs. À cause de cette forte concurrence, quelques marques ont déjà dû se retirer de certaines catégories car elles ne pouvaient pas faire face à l’offre de produits du moment. Compte tenu de cette situation, le lancement de nouveaux produits, aussi bien dans des boutiques en ligne que des magasins physiques, doit avoir une cible spécifique à laquelle s’adresser.

Dans les supermarchés, les fabricants doivent aussi relever le défi des prix bas des marques blanches. Contre eux, la plupart du temps, la guerre des prix n’est pas viable car leurs coûts de production et de distribution sont plus faibles. À l'inverse, une stratégie plus pertinente consiste à obtenir un bon positionnement dans l’esprit des clients. Élaborer une histoire autour de nos produits, toucher les consommateurs de manière simple et sincère pour faire de la marque une référence dans le secteur.

La croissance des supermarchés en ligne

La guerre des prix des produits comestibles est plus subtile dans l’e-commerce où les mouvements de dynamic pricing (tarification dynamique) peuvent être mieux contrôlés. Sur Internet existe non seulement une concurrence entre les supermarchés conventionnels qui disposent déjà de magasins en ligne, mais les clients peuvent aussi passer leurs commandes à des entreprises jeunes et spécialisées qui prennent l’avantage.

Outre le prix, dans la guerre pour la domination de ce secteur, le délai de livraison joue également un rôle-clé. C'est l'un des facteurs qui génère une plus grande concurrence dans l'e- commerce, car les clients apprécient beaucoup la rapidité. C'est pourquoi des entreprises comme Glovo, qui est également responsable de la distribution de nourriture et de produits de base, se sont fait une place dans le circuit de distribution.

Bien que l'introduction de nouveaux acteurs dans ce scénario, comme c'est le cas pour Amazon, rende difficile la rentabilité des entreprises, les marques et le commerce électronique doivent rechercher des solutions créatives qui permettent d'augmenter leurs ventes et de fidéliser leurs clients

 


Angela de la Vieja
Content Manager
Demandez une démo

Comparateur de prix de la concurrence 24/7 pour retailers et fabricants