Shopify contre Amazon : laquelle choisir pour votre entreprise

Demandez une démo

Shopify et Amazon sont les plateformes les plus populaires pour la vente de produits en ligne, mais elles présentent des caractéristiques et des fonctionnalités très différentes. Bien que toutes deux facilitent le commerce des marques et des détaillants, Shopify est un logiciel qui permet de créer votre propre commerce électronique de vente directe au public de façon simple, alors qu’Amazon est une place de marché qui rassemble des millions de vendeurs du monde entier. Le choix entre une marketplace ou un e-commerce pour la vente de vos produits dépendra de vos objectifs, de l’image de marque que vous désirez construire et de votre business plan. Pour commencer, vous pouvez réaliser une estimation des frais et des bénéfices. Une fois que vous avez commencé à vendre, peu importe la plateforme, vous pourrez suivre les prix de la concurrence à l’aide de notre logiciel et mettre en place une stratégie de tarification pour rester compétitif et attractif pour vos clients. Si vous avez un doute sur quel instrument choisir, nous vous donnons quelques explications maintenant.


Différences entre Shopify et Amazon 

Tout d’abord, la différence entre les modèles d’entreprise et les fonctionnalités de Shopify et d’Amazon implique que les services offerts aux vendeurs vont être différents également. Shopify met à la portée des marques tout ce dont elles ont besoin pour la création et la gestion d’un e-commerce, ainsi que sa propre passerelle de paiement. Chez Amazon, les ventes se réalisent au travers de son système standardisé et uniforme pour tous les vendeurs, mais cette place de marché offre un accès à une base de données comprenant des millions de clients potentiels, des services de marketing en ligne et de référencement. Ceci est l’un de ses principaux avantages pour les marques : l’accès à des consommateurs déjà intéressés par vos produits et qui achètent en toute confiance chez Amazon. À cela, s’ajoutent les différences suivantes :

Shopify vs Amazon

Configuration et lancement des ventes 

Malgré l’interface simple et intuitive de Shopify, la configuration d’un e-commerce peut être un processus complexe, car il faut créer le site à partir de rien et ajuster les formats aux besoins de chaque vendeur. Par contre, Amazon ne nécessite que votre inscription pour commencer à inclure vos produits sur ses listings (bien que cela puisse prendre du temps à cause de la bureaucratie interne de l’entreprise et de l’adaptation à ses normes). Dès le début, la plateforme vous permet d’utiliser son service FBA de logistique.

Personnalisation et visibilité de l’image de marque 

Le niveau de personnalisation que permet Amazon en tant que place de marché est limité. Tous les vendeurs doivent respecter ses normes et ne disposent que d’un espace réduit sur la page de produits pour personnaliser les images. En ce qui concerne le packaging, l’image de marque du vendeur qui utilise le modèle FBA disparaît complètement, et son engagement sera donc moindre. Ceci n’a pas lieu avec les commerces électroniques de Shopify, car les marques gardent le contrôle de toute la gestion et de tous les contenus de leur site, ce qui améliore l’expérience des consommateurs avec les marques et permet à celles-ci de se démarquer des concurrents

Prix et commissions de vente  

Les deux options, l’e-commerce et la marketplace, partagent une série de frais mensuels fixes plus les commissions sur les transactions et les ventes réalisées. Shopify compte trois types d’abonnement en fonction des besoins de chaque marque, qui vont de 29 $ pour le plan Basic jusqu’à 299 $ pour le plan Advance. Il vous faudra aussi payer la mise en place de certaines applications sur le web et pour la vente d’articles utilisant des méthodes de paiement autre que celle de Shopify.

Chez Amazon, vous pouvez choisir entre un compte individuel ou un compte professionnel. Pour le premier, le vendeur doit reverser 0,99 $ pour chaque vente, plus une commission selon le type et la taille du produit. Pour le second, il faut payer une quote-part mensuelle de 39,99 $ plus les commissions. Le principal inconvénient de ce système est que, comme les commissions de vente dépendent du type de produit, parfois elles peuvent atteindre 40%, ce qui peut entraîner des pertes pour les marques.

Dans cette situation, c’est le vendeur qui verra ce qui est le plus intéressant. Si l’entreprise peut l’assumer, il peut être fructueux d’être sur les deux plateformes : créer un e-commerce avec une image de marque élaborée et proche des clients, et vendre aussi certains produits chez Amazon. Une stratégie omnicanal pour augmenter les ventes et la visibilité de la marque. Enfin, le succès viendra de la fixation de prix compétitifs et attractifs, mais pour cela, il est important de connaître les prix de la concurrence, aussi bien chez les e-commerces que sur les plateformes. Vous pouvez alors faire appel à des programmes automatisés.

Demandez une démo

Angela de la Vieja
Content Manager
Demandez une démo

Comparateur de prix de la concurrence 24/7 pour retailers et fabricants