Gérer la réponse à la demande est un processus économique logique

Demandez une démo

L'équité des prix dynamiques a toujours fait l'objet de débats. Cependant, ils existent depuis toujours, et la technologie leur a seulement apporté une nouvelle dimension. Il suffit de se rappeler le comportement de certains restaurants à l'occasion des périodes de fêtes ou lorsque - après un début à des prix alléchants - le succès les amène à augmenter leurs tarifs à leur niveau logique. Malgré les préjugés cognitifs qui nous font rejeter une situation que nous ne considérons pas juste, personne n’est gêné par une baisse des prix dans l'intention d’augmenter la demande

Les marchés s’articulent sur le principe de l’offre et de la demande. Cette loi économique ne provient pas d’une décision politique mais d’une loi naturelle du comportement humain qui équilibre la valeur d’un bien en fonction de sa disponibilité sur les marchés.

Si une usine doit faire des heures supplémentaires payées plus chères pour répondre à la demande de ses produits, elle vendra moins en relevant ses prix, mais elle gagnera davantage avec l’augmentation de ses revenus et la réduction du coût de production. Quelqu’un peut-il nier ce fait économique, conséquence d’une bonne gestion ? Personne ne peut s’opposer à cela d’un point de vue économique, à moins qu’il ne s’agisse de ces individus qui ne voient que leur intérêt : quel paradoxe !

Autrefois, quand nous allions au marché du quartier et avant que ne prolifèrent les supermarchés, on pouvait se rendre compte tout au long de la matinée que les prix variaient selon les commerçants et même en fonction du temps (certains marchés n’étaient pas couverts ou en partie). La Théorie économique nous montre comment les prix s’ajustent dans le domaine agricole. Un producteur commence une nouvelle culture qu’il vend à bon prix, jusqu’au moment où les autres agriculteurs se mettent à faire la même chose et que les prix se mettent à baisser au point que ce ne soit plus rentable pour personne. La chute de la production entraîne alors une nouvelle augmentation du prix de cette culture et le cycle recommence.

Les compagnies aériennes emploient différentes méthodes pour maximiser leurs revenus. Certaines vendent à bas prix leurs premières places d’avion et nettement plus chères les dernières, alors que d’autres font l’inverse. Tout cela est pragmatique et équitable, il nous faut juste nous adapter à ces nouvelles pratiques qui nous permettent d’anticiper leur comportement et nous ajuster en fonction de notre pouvoir d’achat et de la valeur de l’offre.

Dans les économies planifiées, il y a toujours un marché noir, pourquoi ? Parce que c’est l’homme qui fait le marché. Les marchés doivent ajuster l'offre et la demande, et c'est le prix qui est le principal moyen d'y parvenir. C'est une façon de lisser la demande pour que nous puissions tous être servis correctement. Il faut le voir avec une perspective adéquate. C'est comme une danse dans laquelle l'ajustement des deux partenaires leur permet de s'amuser.


Angela de la Vieja
Content Manager
Demandez une démo

Comparateur de prix de la concurrence 24/7 pour retailers et fabricants