Qu’est-ce que le bracketing et comment contrôler les frais de retour

Demandez une démo

Le bracketing est l’habitude de nombreux consommateurs d’acheter plusieurs produits identiques ou similaires avec l’intention de n’en garder qu’un et de renvoyer le reste. Cela arrive surtout avec les articles de la maison ou les vêtements, notamment ceux dont on achète plus d’une taille ou d’une couleur pour vérifier celui qui va le mieux dans la maison ou dans lequel on se sent le plus à l’aise. Bien que pour les consommateurs cette pratique représente un avantage car ils peuvent se sentir plus libres d’acheter, le bracketing peut entraîner des pertes pour les e-commerces qui, généralement, assument totalement les frais de retour. Minderest vous explique les conséquences du bracketing afin que vous en teniez compte lorsque vous élaborez une stratégie de prix avantageuse pour votre entreprise.

Actuellement, le principal problème auquel sont confrontés les commerces électroniques est que les clients ont pris l’habitude que la majorité des boutiques en ligne permettent le retour gratuit des articles, ce qui favorise le bracketing. D’ailleurs, c’est une des conditions que les clients vérifient avant de prendre la décision finale d’achat. Aussi, il est important de trouver le bon équilibre entre le coût pour les vendeurs de tous les retours et la satisfaction des clients. 


Conséquences du bracketing pour les e-commerces 

Le retour des produits à un e-commerce entraîne non seulement des frais plus importants de logistique, mais aussi des coûts supplémentaires provenant de leur réintégration dans le stock, du reconditionnement et du nouvel emballage, entre autres choses. En outre, cette logistique inverse produit un impact environnemental plus fort et un plus grand investissement en moyens matériels et humains.

Dans certains cas, le surplus de stock peut finir à la poubelle si sa gestion entraîne plus d’inconvénients que d’avantages. Un gaspillage de matières premières qui se répercute à son tour dans le développement durable de la planète pour lequel se positionnent beaucoup de magasins. 

Braketing

Alternatives pour éviter ou compenser les effets du bracketing dans votre e-commerce

Afin d’éviter des pertes éventuelles provoquées par une augmentation des retours en ligne, de nombreux e-commerces ont pris plusieurs mesures. Il y a ceux qui choisissent de ne pas offrir de remboursements aux clients, mais plutôt des bons ou des chèques cadeaux permettant d’acheter d’autres articles dans le magasin en un temps limité. D’autres marques, face aux frais logistiques des retours, font appel à l’intelligence artificielle pour savoir si cela vaut la peine de les assumer ou pas. Parfois, il peut être plus avantageux de rembourser le client et de lui laisser les articles pour éviter de nouveaux frais d’envoi.

À côté de cela, les marques de la mode les plus innovantes mettent en place des cabines d’essayage virtuelles avec réalité augmentée pour que les consommateurs puissent voir comment leur vont les vêtements et choisir la taille la plus adéquate. Dans le même esprit, des manuels de tailles plus précises employant l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique sont en cours d’élaboration. Leur importance réside dans le fait que les consommateurs justifient les nombreux retours par la difficulté qu’ils ont à déterminer les bonnes tailles sur Internet.

Technologie mise à part, votre stratégie de tarification peut également vous aider à compenser les effets du bracketing. En fonction du pourcentage de produits retournés, vous pouvez modifier et adapter vos prix pour compenser ces coûts et éviter de subir des pertes. Pour ce faire, il est essentiel de disposer d’instruments de surveillance des prix des concurrents afin de déterminer les prix et les frais d'expédition les plus compétitifs appliqués par les autres entreprises du secteur. Vous pourrez ainsi proposer des prix conformes à l'offre et à la demande, mais adaptés à vos besoins. 

Angela de la Vieja
Content Manager
Demandez une démo

Comparateur de prix de la concurrence 24/7 pour retailers et fabricants