Quatre astuces pour optimiser vos annonces dans Google Shopping

Demandez une démo

Le recours à Google Shopping fait déjà partie de l’arsenal de toujours plus de marques qui vendent en ligne, à travers de la vente directe ou par l’intermédiaire de différents marketplaces. Le profil d’expert en marketing digital et en vente dans Google Shopping est de plus en plus demandé par les entreprises, étant donné qu’il devient indispensable d’améliorer la qualité des annonces.

Cependant, il faut tenir compte des pratiques les plus adaptées à ce domaine, quelle que soit la personne qui exécute et planifie les publications. Il existe certains concepts incontournables en ce qui concerne les annonces et il faut y prêter attention. Voici quatre astuces d’experts pour optimiser vos publications dans Google Shopping.

  1. Soigner les titres et les descriptions des produits. Il s’agit d’un élément essentiel de ce que verra en premier l’utilisateur dans Google Shopping. Pour le titre, le fait de choisir les mots-clés les plus adaptés au produit permettra de le situer correctement à chaque recherche effectuée dans Google (en dehors des enchères spécifiques réalisées). Evitez tout enthousiasme commercial excessif qui pourrait susciter la méfiance du client : abus de majuscules, points d’exclamation et tout ce qui pourrait faire penser à un clickbait (un article qui ne tient pas ses promesses).
    En ce qui concerne la description, il est préférable de la détailler, tout en mettant en avant l’essentiel. On évitera de souligner des caractéristiques superflues ou secondaires qui ne sont pas primordiales. La description inclura par exemple, la couleur, les dimensions, la taille, etc.

  2. Choisissez les meilleures images de vos produits. A l’instar d’une fiche descriptive de produit dans un E-commerce, l’image est une des premières choses que l’utilisateur voit. Impossible de ne pas sélectionner soigneusement les photographies représentant vos produits. Le plus important est de les présenter sans éléments qui pourraient détourner l’attention et de la façon la plus réaliste possible. La meilleure option ? Un fond blanc, éviter tout texte complémentaire et employer la plus haute définition possible.

  3. Choisissez la catégorie de Google la mieux adaptée à vos produits. Les annonces de Google Shopping fonctionnent par cluster, c’est-à-dire que les produits de votre catalogue s’affichent en fonction de la catégorie sélectionnée et des mots-clés correspondants. Pour cette raison, il est indispensable de sélectionner la catégorie du produit le plus spécifiquement possible. Dans cette optique, sélectionner toutes les catégories contenues dans l’arborescence à laquelle appartient le produit sera toujours un plus. Par exemple, s’il s’agit d’un produit électronique, sélectionnez la catégorie Electronique > Produits de grande consommation > Casques audio > Casques audio sans fil.

  4. Utilisez la landing page adaptée à la vente du produit. Ici il s’agit de la page vers laquelle est redirigé l’utilisateur après avoir cliqué sur l’annonce. Où la marque le mène- t-elle lorsqu’il a pris sa décision d’achat ? Quelle est l’apparence du lien qui le redirige vers la page d’achat ? Faites usage d’URL simplifiées qui contiennent les termes les plus attractifs en relation avec l’offre ou le produit. N’oubliez pas que cette page de destination doit remplir certains critères définis par Google pour être admise par la plateforme, n’hésitez pas à revoir votre format pour éviter des suppressions d’annonces.

En suivant ces quelques recommandations, vous pourrez optimiser votre présence sur Google Shopping. Ne perdez pas de vue que votre efficacité repose aussi sur l’ajustement judicieux des prix pour chaque annonce. Un outil de Price Intelligence vous permettra d’analyser les résultats obtenus sur Google Shopping par vos concurrents et d’appliquer une tarification dynamique afin d’améliorer vos ventes.

 


Angela de la Vieja
Content Manager
Demandez une démo

Comparateur de prix de la concurrence 24/7 pour retailers et fabricants